Joindre notre réseau
de distributeurs

Inscrivez-vous dès maintenant pour rejoindre notre réseau de distributeurs et entrer en contact avec des personnes qui souhaitent progresser dans le domaine de l'automatisation de leur entreprise !

Joindre maintenant
Ouverture de session
Mot de passe oublié
Vous n'êtes pas membre ? Enregistrer ici
Mot de passe oublié

Automatisation intelligente pour moins d’erreurs de fabrication

« Artisanal » – au fil des ans, la marque de qualité pour les produits fabriqués à la main. Mais si les collectionneurs d’art peuvent proposer des prix élevés pour des œuvres uniques de cette nature, les écarts par rapport à la norme sont au mieux tolérés dans la production industrielle. Au pire, ils peuvent entraîner des erreurs de fabrication, coûteuses pour tout le monde et qui engendrent beaucoup de frustration. Les dommages économiques graves dans de telles situations peuvent être chiffrés, mais les dommages à long terme, lorsque la confiance et la réputation des clients sont menacées, peuvent rapidement prendre des proportions existentielles. Une approche accessible pour obtenir des processus fiables consiste à unifier la production par l’automatisation. Cependant, pour obtenir des gains de qualité globale, il faut aussi pouvoir automatiser des tâches nécessitant sensibilité et sens du toucher.

 

Qu’il s’agisse de « sortir de la boîte », dans les tâches d’emballage, de polissage, d’installation de précision ou même de contrôle de la qualité, les entreprises comptent toujours sur le sens du toucher de leurs employés et sur le bon vieux travail manuel dans de nombreux domaines de la production industrielle. Dans le domaine de l’automatisation, les tâches de préhension comme celles-ci n’étaient tout simplement pas envisageables.

 

Les robots industriels étaient trop gourds et trop aveugles pour

  • traiter des matériaux délicats,
  • réagir aux pièces irrégulières,
  • ou même pour agir dans des environnements de production qui n’étaient pas parfaitement ordonnés.

 

Les grandes entreprises ont réagi à cette situation en déplaçant des étapes de production simples vers des pays à bas salaires, tandis que les petites entreprises, avec des coûts de main-d’œuvre plus élevés et le discours habituel sur la qualité résultant du travail manuel, n’avaient que très peu de chance sur le marché mondial. Les coûts sont restés bas, mais une qualité de production uniforme était tout simplement impossible : avec une concurrence de plus en plus rude sur le marché, c’était une situation fatale !

 

Une seule idée, aussi simple que géniale, résoudra ce problème à l’avenir : la sensibilité.

 

Plus précisément, le sens du toucher. En seulement quelques minutes, les capteurs HEX-E et HEX-H donnent aux robots industriels le sens du toucher dont ils ont besoin pour manipuler avec soin des matériaux délicats ou travailler sur des pièces irrégulières.

 

Les tâches de précision peuvent ainsi être automatisées et une qualité de production élevée et constante peut être obtenue, à moindre coût. Les coûts d’inspection économisés et l’augmentation de la qualité améliorent considérablement la position par rapport à la concurrence.

Augmentation stratégique de la sécurité des processus

Outre de nouvelles capacités d’automatisation spécifiques, le sens du toucher des robots peut également représenter un avantage stratégique pour les entreprises : Les capteurs de force-couple mesurent environ 1 000 données partielles de processus par seconde. D’une part, cela permet aux robots de réagir en temps réel lorsqu’un besoin aigu se fait sentir, par exemple en cas de détection d’une pièce irrégulière. Cela permet d’éviter des erreurs de fabrication spécifiques qui, dans le pire des cas, peuvent bloquer la production ou même se répercuter sur le client et mettre en péril la réputation de l’entreprise et la confiance du client. Toutefois, il ne faut pas sous-estimer l’avantage stratégique à long terme de ce type de mesure. Une évaluation minutieuse des données de processus peut révéler stratégiquement des facteurs de perturbation de la production, tels que des pièces usinées irrégulièrement, ce qui permet de les éliminer systématiquement.

 

La fiabilité supplémentaire des processus ne se mesure pas seulement en termes d’économies concrètes dans le contrôle de la qualité et la gestion des crises, mais également en termes d’avantages stratégiques, avec une plus grande satisfaction des clients et une meilleure réputation de l’entreprise pour le respect des délais et la qualité.

 

La question de savoir si cette valeur peut être quantifiée est une question à laquelle vous devrez répondre vous-même. Mais c’est indéniablement un facteur décisif pour l’avenir de toute entreprise.