Joindre notre réseau
de distributeurs

Inscrivez-vous dès maintenant pour rejoindre notre réseau de distributeurs et entrer en contact avec des personnes qui souhaitent progresser dans le domaine de l'automatisation de leur entreprise !

Joindre maintenant
Ouverture de session
Mot de passe oublié
Vous n'êtes pas membre ? Enregistrer ici
Mot de passe oublié

Automatisation rentable de l’ensemble circuit imprimé complexe

Depuis que la radio et la télévision font partie intégrante de la vie quotidienne, et peut-être même avant, le montage des cartes de circuits imprimés a été l’un des processus de production électronique standard. Certaines parties de ce processus ont été automatisées dès le début, mais des opérations d’assemblage complexes, en particulier la manipulation de matériaux sensibles, ont été réalisées à la main. En d’autres termes, les fabricants d’appareils électroniques très sensibles, comme ceux utilisés pour fabriquer les téléphones intelligents, restent dépendants de la sensibilité de la main de l’homme.

 

On peut citer par exemple les innombrables tutoriels en ligne sur YouTube qui montrent aux utilisateurs finaux comment installer un module de RAM DDR4 sur la carte mère de leur ordinateur. Une attention particulière est nécessaire pour trouver le point d’installation idéal et le module doit être ensuite déplacé légèrement d’un côté à l’autre avant de pouvoir enfin être enfoncé jusqu’à entendre et ressentir un léger « déclic ». Ce processus peut être facile pour la main de l’homme, mais pour un robot industriel standard, ce processus d’assemblage et son exigence de sensibilité au toucher ont toujours posé d’énormes problèmes. Contrairement aux êtres humains, jusqu’à présent, ils n’ont jamais été capables d’exercer une légère pression de détection !

 

Aujourd’hui, grâce aux spécialistes hongrois en capteurs chez OptoForce, les robots industriels peuvent être livrés en quelques minutes avec le toucher souhaité, sans programmation coûteuse et fastidieuse. Parmi les nombreuses solutions préprogrammées que les utilisateurs finaux peuvent configurer simplement, on peut citer l’assemblage entièrement automatique des cartes de circuits imprimés, comme l’installation de modules de mémoire DDR4.

 

Pour cela, on montre la trajectoire au robot une fois à la main, pour qu’il puisse imiter de manière optimale l’action d’assemblage d’une main humaine. La deuxième partie de ce processus est celle où la fourniture du bras du robot avec un sens du toucher est essentielle, car il assemble ensuite le module avec précision sur la carte avec la force requise, et il détecte le moment où le module de RAM s’enclenche. À l’inverse, en utilisant la même sensibilité, il peut alors ouvrir le clip sensible qui maintient la RAM et retirer le module du circuit imprimé.

 

Même dans un environnement de production structuré, cela constitue une nouvelle possibilité d’automatisation très intéressante. Grâce au capteur tactile, ce processus peut également être automatisé dans des situations de production non structurées. C’est parce qu’avec votre aide, les robots peuvent même « trouver » des objets à différents endroits et corriger le chemin sauvegardé si nécessaire.

 

Un avantage pour le secteur de l’électronique

Qu’il s’agisse de cartes à simple ou double face, ou qu’elles soient produites en cartes individuelles, en petites séries ou avec assemblage THT, mixte ou CMS, les robots avec un sens du toucher s’adaptent automatiquement à leur environnement de production et aux exigences individuelles de l’utilisateur. Dans la lutte mondiale prix/performances, les capteurs tactiles offrent aux entreprises de nouvelles options lucratives pour augmenter leur production, tout en maintenant une qualité stable et en réduisant les coûts de production.

 

Grâce au progiciel préprogrammé, les coûts de cette solution d’automatisation sont abordables même pour les petites entreprises, car pour la première fois, il n’est plus nécessaire de mettre en œuvre un processus d’installation coûteux, exigeant beaucoup de temps et d’expertise. Les robots, comme ceux d’Universal Robots ou KUKA, sont prêts à l’emploi en quelques minutes et peuvent être mis en service immédiatement. Même au cours de la première année, le total des économies pour les entreprises peut atteindre 100 000 Euros.