Joindre notre réseau
de distributeurs

Inscrivez-vous dès maintenant pour rejoindre notre réseau de distributeurs et entrer en contact avec des personnes qui souhaitent progresser dans le domaine de l'automatisation de leur entreprise !

Joindre maintenant
Ouverture de session
Mot de passe oublié
Vous n'êtes pas membre ? Enregistrer ici
Mot de passe oublié

Insertion des broches de connexion – lorsque chaque millimètre compte

L’insertion de broches, technique standard pour les montages de précision, exige une sensibilité et des tolérances au millimètre. Elle a résisté à l’automatisation, mais grâce aux capteurs de force et de couple sur 6 axes, cela est entrain de changer.

 

Une automobile comprend aujourd’hui en moyenne jusqu’à 10 000 pièces. Pour transformer ce nombre immense de composants en un véhicule complet et fonctionnel, il faut presque autant d’étapes d’installation. Une précision absolue est essentielle : Si une seule pièce n’est pas exactement à sa place ou si elle se décale pendant l’installation, cela menace non seulement la rentabilité des processus de production du fabricant, mais cela peut aussi, dans le pire des cas, mettre même en danger le client final.

 

Bien sûr, ceci n’est pas seulement vrai pour l’industrie automobile, mais également pour la plupart des produits de haute technologie qui sont désormais fortement individualisés, à partir d’un grand nombre de petites pièces.

 

L’efficacité et la précision de l’installation constituent donc un facteur central dans leur fabrication.

 

Les irrégularités demandent de l’adaptabilité

On peut citer par exemple l’insertion de broches dans des ouvertures serrées – un processus standard important dans l’industrie de production. En même temps, les tolérances sont souvent relativement étroites : les matériaux tendres, les déformations dues aux variations de température et même les pièces à peine irrégulières nécessitent une grande adaptabilité lors de l’insertion des broches.

 

Si l’on veut automatiser le processus, le manque de standardisation représente donc un défi pour les robots industriels, qui peuvent fournir un haut niveau de reproductibilité, mais n’ont pas nécessairement la réactivité et l’intelligence nécessaires.

 

L’insertion de broches exige un travail sensible à l’échelle du millimètre. La main de l’homme peut trouver rapidement le bon point d’approche, simplement en essayant. Le bras d’un robot conventionnel conçu pour des points de passage fixes positionnés avec précision ne le peut pas.

OptoForce s’est fixé pour objectif de changer cette situation. Cette société hongroise fabrique des capteurs de force-couple pour robots industriels. Les robots Universal Robots, KUKA et ABB peuvent être complétés par les capteurs HEX-E et HEX-H de haute précision pour leur donner un sens fin du toucher. Ceci leur permet de réagir à leur environnement : Ils perçoivent la moindre résistance et font les corrections de trajectoire correspondantes en temps réel.

Pour une installation de précision, c’est de l’or. L’aptitude à utiliser le sens du toucher élargit les possibilités d’automatisation et permet aux entreprises d’automatiser un travail monotone et répétitif, pour lequel les ressources humaines sont difficiles à trouver.

L’amélioration de la productivité et de la qualité du produit à des coûts moindres entraîne une valeur ajoutée pour les entreprises, jusqu’à 100 000 euros par an pour chaque système robotisé mis en œuvre.

Le coût reste étonnamment faible. Non seulement les capteurs sont dotés d’un matériel puissant, mais ils intègrent également un progiciel complet d’applications industrielles standard. L’application « Insertion des broches » permet d’automatiser en quelques étapes l’insertion des broches dans les ouvertures.